Evaluation des résultats du FBP sur la qualité et quantité des prestations des soins : Cas de la ZS de LUIZA versus ZS BILOMBA.

TITRE DE L’ETUDE : ANALYSE DES RESULTATS DU FINANCEMENT BASE SUR LE PERFORMANCE DANS L’AMELIORATION DE LA QUANTITE ET QUALITE DES PRESTATIONS DES SOINS : CAS DE LA ZS DE LUIZA VERSUS ZS BILOMBA

Dr Paul PILIPILI HANGI1, professeur MUNYANGA MUKONGO2, CT ERIC MAFUTA3, DR DELMOND KYANZA4

Introduction : L’accès aux soins de santé primaires de qualité est l’objectif fixé dans le Plan National de Développement Sanitaire 2011-2015. Pour atteindre cet objectif, la réforme du financement du secteur de la santé reste une priorité. Une voie pour la réforme du système de santé et sa redynamisation pour l’atteinte des OMD est l’introduction du FBP au niveau de la ZS. La présente étude décrit une expérience du FBP au niveau de la ZS de LUIZA dans la Province du Kasaï –Occidental.

Méthodes : Cette étude a recouru dans sa partie quasi-expérimentale à la triangulation de trois méthodes : (i) une analyse documentaire, (ii) Visite et observation active, (iii) l’analyse des données d’utilisation des services curatifs et préventifs dans les CS. Pour la partie qualitative la collecte des données a été menée au prêt des acteurs des niveaux central, intermédiaire et opérationnel du système de santé en vue d’analyser les résultats du FBP dans l’amélioration de la qualité des soins et services de santé.

Résultats : Cette étude a montré qu’à l’issue d’une année de mise en œuvre du FBP dans la ZS de LUIZA : pour ce qui est de la qualité, le score moyen du niveau de fonctionnalité FOSACOF des CS a évolué respectivement de 25,52% ±7,42% à 65,18% ± 11,03% (p=0,000). La moyenne du taux d’utilisation des services curatifs et préventifs au niveau de la ZS de LUIZA a augmenté de 31,89% ± 6,78% à 47,28% ±7,98% (p=0,000), cette améliorée est significative par apport à la ZS contrôle 47,28% ±7,98% comparativement à la ZS de BILOMBA 23,36% ± 4,03% (p=0,000). En revanche peu d’amélioration de la qualité des soins ont été observé dans le domaine des infrastructures, équipements et dotation en ressources humaines qualifiées. De même certains indicateurs quantitatifs liés à la santé de la mère et de l’enfant n’ont pas connu une amélioration significative (Utilisation de la CPN1, Couverture vaccinale en (VAT2+), couverture vaccinale en (DTC-Hep-Hib3) et Accouchement assistés par un personnel qualifié). Cette étude a aussi permis de montrer que la stratégie FBP a été perçue par les acteurs impliqués comme s’étant bien intégrée au système de santé dans l’optique de l’amélioration de la qualité des soins et services. En revanche outre la motivation des personnels certifiés des limites ont été soulevés sur l’insuffisance du coaching suite à l’absence d’une APP, le retard dans le paiement des subsides et les ruptures fréquentes en MEGS.

Conclusion : Bien des preuves imposent le Financement basé sur la performance comme une approche de renforcement du système de santé d’un pays à faible revenu pourvu qu’il soit mis en œuvre dans une perspective holistique agissant sur tous les piliers à savoir les Infrastructures et équipements, les RHS et MEGS.

Mots clés : Financement basé sur le résultat, Centre de santé, Qualité des soins et services de santé

Copyright © 2014 Ministère de la Santé Publique - Financement Basé sur les Résultats. Tous droits réservés.